Prestations et savoir-faire

Prestations et savoir-faire2018-11-08T16:21:24+00:00
b-marketing-etude-usages-attitudes

01. Etude usages et attitudes.

“Who ever understands the customer better, wins.”
— Mike Gospe.

  • Identifier les motivations et les freins à l’achat.
  • Comprendre le besoin du consommateur et ses attentes vis-à-vis du produit et / ou de la marque.
  • Identifier et hiérarchiser les critères de choix d’un produit / service.
  • Comprendre les habitudes d’achat et de consommation d’un produit / service (Fréquence, quantité, lieu, etc.).
  • Identifier les canaux de communication et de distribution les plus sollicités.
Habitudes d’achat et de consommation.

01.

Motivations et freins.

02.

Critères de choix.

03.

Besoins et attentes.

04.

  • Identifier les opportunités sur un marché.

  • Améliorer la valeur perçue de l’offre marketing.

  • Guider la stratégie marketing et améliorer son efficience.

02. Notoriété et bilan d’image.

“Brand perception is a brand’s reality.”
— Laura Ries.

  • Mesurer la notoriété spontanée et assistée d’une marque / produit / service.
  • Déterminer comment la marque est perçue par ses clients et ses non-clients.
  • Hiérarchiser les attributs d’image afin d’identifier les plus importants aux yeux du consommateur.
  • Evaluer la performance de la marque concernée et celle de ses concurrents par rapport à chaque attribut afin d’aboutir à une cartographie de positionnements concurrentiels perçus.
  • Capitaliser sur les forces et agir sur les faiblesses en optimisant les actions marketing et communication.
  • Constater puis réduire l’écart entre l’image / positionnement perçus et le positionnement voulu. 
b-marketing-etude-bilan-image-notoriete
b-marketing-who-we-are
Mesure de la notoriété.

01.

Attributs de la perception et leur hiérarchisation.

02.

Positionnement et image perçus.

03.

Positionnement concurrentiel perçu.

04.

  • Identifier les leviers pour améliorer la notoriété et la perception.

  • Optimiser les efforts marketing en agissant sur ce qui impacte le plus l’image.

  • Réduire l’écart entre positionnement perçu et voulu.

b-marketing-etude-de-satisfaction
b-marketing-who-we-are

03. Etude de satisfaction.

“Every company should keep an eye on customer satisfaction, because it costs five times more to acquire a new customer than to retain a satisfied one.”

— Tom Peters.

  • Comprendre les principales raisons de satisfaction et d’insatisfaction.
  • Identifier les solutions pour remédier aux insatisfactions, et les pistes pour capitaliser sur les aspects satisfaisants.
  • Mettre en place un indice de satisfaction et suivre son évolution pour mieux orienter l’effort marketing et commercial.
  • Evaluer et hiérarchiser les prestations en fonction de leur utilité perçue par le client, et définir ainsi des axes correctifs pour optimiser l’offre.
  • Mesurer la capacité de recommandation par les clients et déterminer les leviers de son accroissement.
  • Identifier les attentes latentes pour améliorer le niveau de satisfaction.
Mesure du niveau de satisfaction.

01.

Ecart entre les promesses de la marque et la réalité.

02.

Evaluation de l'utilité perçue du produit / service.

03.

Attentes latentes ou non satisfaites.

04.

  • Détecter les raisons de satisfaction et d’insatisfaction.

  • Optimiser l’offre grâce à des solutions co-conçues avec les clients.

  • Améliorer les aspects fidélité et recommandation par les clients.

04. Client mystère.

“Mystery shopping is a chance for companies to see how employees act when they are not monitored. It is a valuable link in the chain of measuring and providing good customer service.”

— Paul Godfrey.

  • Evaluer, en conditions réelles, les différentes facettes de l’expérience client :
    — Environnement et organisation.
    — Comportement du personnel.
  • Constater les écarts par rapport aux normes de qualité prédéfinies.
  • Identifier les pistes d’amélioration de la performance commerciale et de l’expérience client.
b-marketing-client-mystere
Evaluation de l’environnement et organisation.

01.

Evaluation du comportement du personnel.

02.

  • Évaluation de l’effort commercial.

  • Correction ou re-conception des processus de la chaine de valeur client.

b-marketing-etude-produit

05. Etude produit.

“The aim of marketing is to know and understand the customer so well that the product or service fits him and sells itself .”
— Peter Drucker.

  • Evaluer l’intérêt d’un concept par ses futurs clients.
  • Déterminer les freins et motivations afin de comprendre les raisons de cet intérêt / désintérêt.
  • Définir les modifications et ajouts permettant d’optimiser l’attrait du produit / service.
  • Tester un nom de marque / gamme et son adéquation avec la perception du  produit / service concerné.
  • Tester le packaging, son attractivité et son adéquation avec le positionnement du produit.
  • Définir l’offre marketing optimum.
Intérêt / désintérêt pour le produit / service.

01.

Utilité perçue du produit / service.

02.

Freins et motivations.

03.

Attentes d’amélioration.

04.

  • Optimiser l’offre marketing.
  • Eviter les coûts de réajustement post-lancement.

06. Etude prix.

“ The moment you make a mistake in pricing, you are eating into your reputation or your profits.”
— Katharine Paine.

  • Évaluer le prix :
    — Prix psychologique.
    — Perception du prix.
    — Elasticité au prix.
  • Étudier le positionnement prix voulu et perçu en effectuant un benchmark avec les concurrents et ajuster le prix en fonction de la politique concurrentielle adoptée.
b-marketing-etude-prix
Prix psychologique.

01.

Perception du prix.

02.

Élasticité au prix.

03.

Positionnement concurrentiel prix.

04.

  • Optimiser le prix et maximiser le profit.

  • Améliorer le positionnement prix.

b-marketing-etude-distribution

07. Etude distribution.

“ You don’t sell to your distributors, you sell through them and with them.”
— Philip Kotler.

  • Déterminer le(s) canal(aux) de distribution idéal(aux) :
    — Pour chaque cible / profil en fonction de ses préférences et habitudes.
    — Perçu comme étant le plus adapté à la nature du produit et à son positionnement.
    — Ayant le plus d’attrait / capacité à vendre (Etude de merchandising).
    — Capable, géographiquement parlant, de toucher le maximum de consommateurs potentiels (Etude de la zone de chalandise).
  • Optimiser la distribution multicanal en fonction des préférences des consommateurs, conjuguée aux données internes relatives aux coûts de chaque canal.
Adéquation avec la cible / positionnement.

01.

Merchandising et capacité à vendre.

02.

Coûts versus attrait du canal.

03.

Implantation idéale.

04.

  • Maximiser l’accès au produit au moindre coût.

  • Optimiser la distribution multicanal.

08. Etude communication.

“ Never stop testing, and your advertising will never stop improving.”
— David Ogilvy.

  • Rechercher les axes de communication à travers le brainstorming et la déclinaison de la stratégie de communication.
  • Tester, à priori ou à posteriori, les productions publicitaires afin d’en évaluer la pertinence et l’adéquation avec le positionnement voulu et les objectifs de  communication.
  • Constater les éventuels écarts entre objectifs et résultats de communication.
  • Evaluer l’impact de campagnes / actions de communication en termes de visibilité, de pertinence du message publicitaire et des supports utilisés.
b-marketing-etude-communication
Étude de la pertinence du message communiqué et de son impact.

01.

Étude la pertinence des supports et canaux utilisés.

02.

Étude de l'adéquation avec le positionnement de la marque.

03.

  • Améliorer l’efficacité des productions / campagnes publicitaires.

  • Optimiser le choix des supports, les coûts et l’effort de communication.

  • Eviter les effets pervers de communication.

b-marketing-audit-marque
b-marketing-audit-marque-swot

09. Audit de marque.

“ It takes twenty years to build a reputation and five minutes to ruin it.”
— Warren Buffett.

  • Étude offline quantitative & qualitative :
    1. Mesurer la notoriété de la marque.
    2. Évaluer l’image et la perception globale de la marque.
    3. Identifier les atouts et les vulnérabilités liés à la perception de la marque.
    4. Développer une réflexion sur les moyens à mettre en place pour limiter les risques et valoriser les atouts liés à l’image.
  • Étude online :
    1. Evaluer quantitativement sa notoriété et le poids de sa présence sur internet.
    2. Identifier les canaux (sites, réseaux sociaux, forums, blogs, etc.) et les zones géographiques où sa marque est citée.
    3. Comprendre les thématiques associables à sa marque, en analysant non seulement le contenu mais également le ton du discours.
    4. Identifier les émetteurs / auteurs de contenus et leur nature ainsi que les influenceurs et les communautés susceptibles d’avoir un impact sur l’image de la marque.
    5. Surveiller la concurrence.
Etude offline qualitative.

01.

Etude offline quantitative.

02.

Étude online.

03.

  • DIAGNOSTIC 360° : Forces et Vulnérabilités.
  • Plateforme de réflexion et d’échange sur la stratégie et les moyens à mettre en œuvre.

  • Stratégie de communication pro-active.

Parlons de vos projets.

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message